Le point de vue de l'urbaniste

 

A nos yeux, Humanicité au-delà d’un concept, c’est avant tout un « parti pris », une démarche.

Au départ, plusieurs acteurs locaux, chacun avec son statut, ses responsabilités, son histoire… convergent sur le devenir d’un même territoire, décident de cheminer collectivement : pour les uns, exigence de maîtriser le développement d’un environnement voué à terme à l’urbanisation, pour les autres, exigence de prévoir l’évolution de leur site à partir d’un projet porteur de sens.

Des acteurs (universitaires, élus de terrain, urbanistes) partageant des valeurs communes : primauté à l’humain, au lien social, au lien public.

Des acteurs partageant une même qualité d’écoute, d’observation, d’innovation.

Des acteurs se donnant le droit « d’imaginer » une nouvelle conduite du projet urbain.

Des acteurs soucieux de se forger une culture commune, de partager des références, de constituer une direction de projet forte et soudée, une gouvernance solide dans la durée…

Le concept partagé par les fondateurs du projet Humanicité repose sur quatre grands postulats :
1 - Renouer avec les pratiques urbaines historiques reposant sur la conception de l’espace public comme lieu d’échange, de vie, de lien, de sociabilité… Se référer, certes, à la « culture urbaine » (ce qu’Olivier Mongin appelle « l’expérience urbaine », « l’expérience scénique ») latine, mais comme expérience qui permet d’innover.

La quête initiale a été la mise en correspondance d’un urbanisme de lien social, de vie collective, avec une exigence de densité, la mise en oeuvre d’un urbanisme relationnel à partir d’une expression architecturale innovante.

2 - Se situer à un niveau d’échelle humaine, conjuguer vie urbaine et vie quotidienne, préserver les enjeux de densité tout en faisant en sorte que la densité perçue soit inférieure à la densité
réelle.

Tisser de la vie, de la ville à l’échelle du piéton, ce qui détermine le dimensionnement des espaces, les séquences visuelles, la lisibilité de la structure urbaine et des parcours urbains.

3 - Promouvoir l’accessibilité de tous… Décliner un urbanisme protecteur, confortable, concevoir un espace public approprié au vivre ensemble (marcher, se croiser, s’asseoir, s’abriter, se reconnaître…), restaurer le dialogue entre espace public, espace collectif, espace privatif, ouvrir les lieux publics, convertir les établissements par nature « introvertis » (hôpitaux, galeries commerciales, espaces de formation…) en lieux de partage, de rencontre, prolongeant l’espace  public.

4 - Favoriser la mutualisation… mutualisation des équipements (techniques, stationnement, réseau de chaleur…), des services (navettes, lieux de vie, d’accueil, de partage), de la logistique (blanchisserie, restauration, traitement des déchets), mixité entre activités, habitat et commerces de proximité.

« ... Si « utopie »il y a… il s’agitd’une utopiecitoyenne plusque d’une utopie urbanistique...»

 

Hubert Maes,
urbaniste

 

Retour

14mai2018

Le Lien n°22 est paru !

Découvrez vite le dernier numéro du "Lien", le journal du quartier H...  
Lire la suite

14juin2018

Enquête sur les habitudes de stationnement

Une étude est actuellement menée sur les habitudes de stationnement ...  
Lire la suite

14juin2018

Observatoire 2018

Enquête auprès des habitants du quartier 
Lire la suite

Index des établissements et clubs du quartier Humanicité

établissements, clubs sportifs, culturels, association de résidents. Lire la suite

Humanicité en images

Suivez en image l’aménagement de notre quartier Lire la suite

La vie des quartiers en vidéo

Une image vaut 1 000 mots dit-on… allons-y ! Lire la suite

Fenêtres qui parlent 2017 à HumaniciteLes Fenêtres qui parlent 2016